ACCUEILAccueil  ACTUALITESBANDES DESSINEESDVD VIDEOSLIVRESMUSIQUESCONCOURS
 CONTACTContact
UNDERGROUND SOCIETY __ L'essentiel de la culture
xx ARTICLESVous avez choisit le pôle Musiques _x LIENS
x
Choisissez une rubrique
  CHRONIQUES CD's
  CHRONIQUES VINYL's
Envoyer vos commentaires _
FOCUS_PARTENAIRE
ADIPOCERE e-shop
Les albums chroniqués dans ces pages sont pratiquement tous disponibles chez Adipocere, avec un large choix de CD's, DVD's, VINYLS et Merchandising... Pour ma part, je souligne que le contact et très facile et les envois sont très professionnels. Avec un site web actif et un magasin au : 11 Place Edgar Quinet - 01000 Bourg En Bresse, ouvert de 10H à 19H ...
...............................................................................
Envoyer vos news
Suivant I Précédent
 COUP DE COEUR A DECOUVRIR :
Shaka Ponk
The Geeks and the Jerkin'Socks
Tyr
The Lay of Thrym
Within temptation
The Unforgiving
KITTIE
I've Failed You CD
[
Massacre ]
Myspace
Depuis les débuts du groupe, Kittie n'a cessé d'évoluer vers une amorce plus heavy-rock très rentre-dedans, laissant loin derrière l'excellent "In The Black" pour un condensé de titres qui place ce groupe très haut dans l'art d'écrire des chansons puissantes. Pour preuve "I’ve Failed You" premier hit de l'album qui oscille tantôt vers des rythmiques plombées et des passages mélodiques. Mais "I've failled You" n'en retse pas là avec "Never Come Home" près pop, réduit à des mélodies très fm. Tout en gardant un esprit très rock et décontracté, on apprécie les structures alambiqués de chacun des titres, où la précision des guitares, struturent de façon architecturale les titres où viennent se placer des vocaux alternant des phrasés hard ou mélodiques à souhait. Bien que très différent du précèdent disque, on arrive cependant à déceler le génie et le "son" Kittie. "I've Failed You" prouve que Kittie à encore un large espace de manoeuvre pour évoluer.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
MAJESTY
Own The Crown CD
[
Massacre ]
Myspace
Majesty immortalise une décade au service du heavy métal en sortant son premier best-of, double CD ! Si c'est pas du luxe tout ça !!! Donc, sur la première galette, le groupe à synthétiser ses quatre premiers albums en ne prenant que le meilleur, de façon à voir la progression logique et power de ce groupe, qui par bien des aspect pourrait se rapprocher d'un Manowar par son attitude. On comprend sur ce premier disque que le groupe a opté pour un true heavy métal de bonne facture, possèdant tous les élèments inhérents à ce style. Si Majesty ne révolutionne pas le genre et s'applique sur ce qu'il sait faire de mieux, alors oui, ce premier disque compil est une réussite. C'est puissant, mélodique et surtout accrocheur, faisant revivre ce style de musique à notre époque avec beaucoup d'espoir. Pour la deuxième partie, on retrouve deux titres inédits avec "Own the Crown" et "Metal on the Road", une version orchestrale de "Guardians of the Dragongrail" pas vraiment intéressante et la cerise sur le gâteau tous les titres de leur démo avec "Pray and Die", "Into the Night", "We Will Ride" et "Guidance to Death". Au final, pour le prix d'un disque, on a deux Cd bien remplis. Sauf que pour les fans, je ne suis pas sûre de l'utilité d'un tel disque. Par contre, pour ceux qui voudraient sauter le pas et découvrir majesty, voici une belle ocassion...
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
CRIMINAL
Akelarre CD
[
Massacre ]
Myspace
De silence, il n'en est pas question une seule seconde avec ce nouvel opus intitulé "Akelarre" qui devrait surprendre les fans de la première heure comme les nouveaux qui pensent que ce style est un peu old-school. Il faut bien se dire que le thrash métal de ces nouveaux espagnols [ ou plutôt Basque, d'où le titre! ] est incontestablement bien ficelé et possède tous les ingrédients du succès. Cela se fera sûrement sur le tard, mais à l'écoute des 10 titres, il est évident que le potentiel de Criminal ne demande qu'à éclore. Rythmique ravageuse parsemés de solis mélodiques et variés, ce qui donne à des titres comme "Order From Chaos" et son solos violent de comprendre que ce style peu encore se renouveler. Ou bien, de façon plus technique par rapport aux anciens disques avec des titres comme "The Ghost We Summoned" et "The Power of The Dog" assez percutants pour du thrash métal et "Resistance Is Futile " qui annonce déjà la future direction musicale du groupe... A découvrir.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
FUROR GALLICO
Furor Gallico CD
[
Massacre ]
Myspace
Depuis quelques temps, les groupes de métal à tendance celtique se multiplient un peu partout dans le monde, faisant revivre cet héritage ancestral et par la même ocassion découvrir d'excellents groupes. Mais dans cette abondance, tous les groupes ne sont pas amenner à sortir du lot, voir carrèment de signer sur un gros label. Après avoir sortit en autoprod ce disque, Furor Gallico voit ses efforts récompensé par une signature et une mise en avant de ces titres, qui aujourd'hui prennent toute leur ampleur. Production parfaite, puissante, homogène et des titres ravageurs comme "Ancient Rites", "Golden Spiral" ou "Banshee" avec ces instruments à vent qui apportent mélodies et aération. Et cela sur tous les titres, provoquant un mélange entre musique celtique et passage plus heavy à la Iron Maiden. On est en face d'un disque surprenant, qui n'invente rien, mais qui applique avec dextérité les recettes pour écrire des chansons qui tiennent bien la route. A ce rythme là, il est certains que Furor Gallico va rapidement grandir et faire partit des meilleurs formations du genre...
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
ZOMBIE INC.
A Dreadful Decease CD
[
Massacre ]
Myspace
Zombie Inc est un groupe mi-autrichien mi-allemand qui, s'il ne surprend pas dans son genre, nous rassure sur le niveau de qualité des compositions en nous assènant un death grind agressif dans le pure état d'esprit old-school ! Certes, Zombie Inc ne nous propose pas un album nappé d'ambiances malsaines comme peu le faire Morbid Angel ou Deicide, mais nous pousse toutefois à nous amener à parcourir un chemin où règne une agressivité puissante, parsemée parfois de passages aux allures inquiétantes dignes de Suffocation qu'on retrouve beaucoup avec les morceaux "The Chaosbreed", le sublime "Challenge of the Undead" qui est l'entitée la plus virulente de ce disque, "Bloodrain Overdose" et "Horror Fills This Hollow Earth" pour clôturer ma sélection des meilleurs titres à retenir de ce "A Dreadful Decease". Malgré tout, Zombie Inc ne peut pas s'empêcher de nous abreuver de quelques passages grind parfois brouillons mais toujours puissants. Dans l'ensemble et pour ce premier album, Zombie Inc impose une signature et certainement un groupe qui va monter pour devenir le prochain Pungent Stench.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
HUNTED
Welcome The Dead CD
[
Massacre ]
Myspace
Vous avez déjà du entendre parlé de ce groupe Anglais de Cardiff ?. Ils reviennent avec ce prremier album de 9 titres qui ravira ceux qui sont restés bloqués sur Nevermore. Le style n’a pas changé, toujours un power metal mélangeant mélodies et émotions même si les contrastes se font plus remarquer quand le groupe opte pour des parties plus thrash. Certains morceaux sont dévastateurs "Impaled", "The Incident" ou carrément prog avec "Scars", d’autres titres sont plus calmes voire heavy avec cette guitare puissante qui peut être dérangeante sur "Aria (In Memoriam)" et "I Want Nothing". Nous retiendrons les superbes "Chosen" et son refrain mélodique de grande qualité, "Shadows" et une extraordinaire reprise de Nevermore avec "The Heart Collector"... Jetez vous dessus, et c’est peu dire.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
DOMINANZ
As I Shine CD
[
Massacre ]
Myspace
Voici une jolie découverte en ces temps de grisaille ou le heavy à prit largement le dessus en terme de notoriété. Dominanz fait partie de ces groupes mid-tempo mélodiques qui vous font aimer la musique, si bien que Dominanz allie avec efficacité le metal, l'électro et le gothique. Un peu comme si on retrouvé du Moonspell et du Samael comme influence évidente sur ce premier disque. Cet album est tout simplement génial et laisse présager un bel avenir au groupe s'il continue d'écrire des titres comme "Infinity" premier hit du groupe, "Agony And Domination" et "Eternal Sin" qui font référence à Samael avec ces grosses guiatres que martèle la batterie de façon syncopé et enfin mon titre préféré avec "Abusos" qui me fait beaucoup penser à Moonspell. Ou bien "From Skin To Heart" qui développe un univers froid et mécanique. Les morceaux sont variés, les guitares un tantinet power emotionnelles, le tout vif et surtout assuré par des musiciens de talent. On peut rapprocher Dominanz de The Kovenant pour les mélodies, mais le reste est assez personnel et on espère qu'ils développerons encore leur style pour échapper à leurs influences. "As I Shine" est une grande bouffée d’air frais au milieu de tous ces groupes électro-métal indigestes sans réelle saveur.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
ZEBRAHEAD
Get Nice ! CD
[
Rude ]
Myspace
Mélopées punk épiques, hardcore azimutée, hip hop des bas fonds ou pop énergique, Zebrahead nous propose un voyage en contrée crossover ou, si nos repères sont sollicités, c’est pour mieux être mis en avant avec une belles poignées de singles comme "Nothin To Lose", "Ricky Robby" titre dévastateur qui résume à lui seul la qualité de ce disque ou encore l'excellent "She Don't Wanna Rock" et son refrain tueur, autant en mélodies que textuellement. Ici les rythmes se croisent, se télescopent pour mieux se liquéfier avant de repartir dans des déferlements de guitares massives. Les breaks sont inattendus et vous prennent par surprise pour mieux déstabiliser l’auditeur toute ouie, qui ne sait plus quand et comment la tempête va à nouveau s’éveiller sur ces autres titres typiquement punk californiens. Les mélodies sont envoûtantes ou naïves sur le titre éponyme "Get Nice" qui possède également un bon clip-vidéo, mais ne laissent jamais insensibles, vous prennent au corps pour vous mener dans un tourbillons de joie. Quand aux moments de répit ou l’auditeur croit enfin respirer, c’est pour se retrouver dans des sphères nébuleuses ou craquements et dissonances viennent perturber son esprit déjà perverti. Du grand Zebrahead au relent parfois old school mais toujours résolument moderne et surtout, ne l’oublions pas, festif car nous sommes ici avant tout au royaume du punk californien.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
KARELIA
Golden Decadence CD
[
Music For Ever ]
Myspace
Karelia, groupe bien connu désormais sur le plan national, commence sérieusement à se faire un nom dans la scène power à grand renfort d'albums imparables. Avec ce "Golden Decadence" il confirme tous les espoirs portés en eux, car cette nouvelle offrande s'inscrit dans ce qui se fait de mieux dans le genre: à savoir un power métal intense avec "Bill For The Ride" qui ouvre l'album et impose une sonorité métal-indus de belle facture, la ballade "Ride It Wild", servit par une production colossale qui permet de dissocier tous les instruments dans cette masse compacte et calibrée qu'est "Golden Decadence" !. Mais c'est surtout les progrés fait par les musiciens qui arrivent maintenant à créer des structures plus complexes et variées avec "Ride It Wild", pour donner à chacun des titres une personnalité propre, mais aussi une reprise de Queen "The Show Must Go On". Au final et comme vous l'aurez compris, ce "Golden Decadence" est tout simplement l'un des meilleurs albums de power [ pour globaliser tous les genres musicaux du disque ] à être sortit cette année en France. Il serait vraiment dommage de passer à côter.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
SHAKA PONK
The Geeks and the Jerkin'Socks CD
[
Wagram ]
Myspace
C'est sous une pochette pour le moins mystérieuse qu'on découvre le nouveau disque de Shaka Ponk et son rock métal hybride venu tout droit de l'enfer. Et effectivement, "The Geeks and the Jerkin'Socks" est un album rééllement burné, produit par Jens Bogren [ Katatonia, Opeth ] et qui offr un mélange d'étonnant ente rock moderne, métal bien gras, disco ou encore électro et indus par moment... ce qui pourrait classer cette formation comme le remplçant légitime d'un Carnival In Coal si ce n'était ses mélodies catchy qui ferait passer les glameurs pour des fillettes. On entre facilement dans ce disque, découvant des pépites comme "Let's Bang" avec un son qui fait étrangement penser au dernier album , "Brunette Localicious", le monstrueux "Reset-After-All" qui rivalise d'imagination dans les constructins rythmiques ou bien "Palabra Mi Amor" témoignant leur amour pour des compositions plus sombres, surtout quand on sait que Bertrand Cantat y chante et à aussi écrit les paroles. Toujours est-il que cette richesse musicale en surprendra plus d'un !!! A découvrir de toute urgence.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
ALESTORM
Back Through Time CD
[
Napalm ]
Myspace
Ce qu'il y a de bien avec les produtions du label Napalm Records c'est qu'on a toujours affaire à des albums calibrés métal mélodique de grande consistance musicale, même si on doit avouer que ce nouvel album de Alestorm ne révolutionnera pas le genre et continu avec efficacité de dérouler aux fans une recette qui fonctionne et n'évolue pas depuis les débuts !!. Ce qui fait de chacun de ces titres des hymnes en puissance, défiant toute mesures établis par ce genre [ il faut dire qu'ils ont le monopole du "pirate métal" ]. A savoir des rythmiques accrocheuses avec beaucoup de breaks et de changements de tempos mais toujours dans la rapidité, ce qui apporte sur des titres comme "Back Through Time" titre d'ouverture, "Midget Saw", "Scraping the Barrel", "Swashbuckled" ou encore "Barrett's Privateers" et le superbe symphonique "Death Throes Of The Terrorsquid" qui amène plus de fraîcheur à l'ensemble, mais aussi de très bonnes mélodies. Tout est vraiment convaincant dans ce disque, hormis le fait que le groupe n'évolue pas, mais au vu des titres on va pas s'en plaidre, mais plutôt le passer en boucle !! Allez, en attendant un prochain disque des Alestorm, découvrez celui-ci, qui est de très bonne facture.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
TYR
The Lay Of Thrym CD
[
Napalm ]
Myspace
A l'image de la pochette de ce "The Lay Of Thrym", la musique de Tyr est très délicate et possède cette espèce d'énergie vivace qui caractérise les bonnes productions de métal heavy à tendance folk, mais si ce dernier éléments n'est pas des plus explicite sur ce disque. Et ce nouvel album regorge de morceaux issues de cette nouvelle direction plus imposante et qui se veut également une évolution logique avec les titres "Take Your Tyrant", le tubesque "Evening Star" véritable hymne épique, qui à lui tout seul résume parfaitement l'énergie de l'album, "Hall Of Freedom" ou alors "The Lay Of Thrym" et "Nine Words Of Lore" qui entre mélodie, riffs accrocheurs arrivent sans mal à nous captiver. Outre l'excellence des morceaux, il faudra aussi souligner la production, qui grâce à sa puissance et à sa clareté, donne tout l'éclat aux titres et pourra sans mal placer ce "The Lay Of Thrym" au rang international des meilleurs disque métal folk mélodique sortit en ce millieu d'année. A possèder de toute urgence.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
INSIDEAD
Chaos ElecDead CD
[
Massacre ]
Myspace
Si la pochette est un peu trompeuse et pourrait nous mener sur les sentiers de groupes hardcore / métal, la musique distillée par Insidead est bien autre chose !!. On pourrait parler ici d'un savant mélange de sonorités modern-thrash et d'influences plus old-school dans la construction des rythmiques qui se fourvoient dans le thrash primaire avec quelques lignes claires pas toujours efficaces... C'est comme si on prenait du Pro Pain [ en moins bestial ] et que l'on mélangé tout cela à du Iron Maiden pour les refrains qui reste une source d'inspiration inépuisable. La production catchy et rentre dedans, donne à ce premier album [ après 14 années d'existance et deux démos !! ] un cachet supplémentaire qui le démarque de l'ensemble de ses confrères autoproduits. Avec une certaine évolution logique pour le futur et du travail dans les mélodies [ celles en claires ], Insidead pourra se hisser à un bon niveau.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
CIRCLE OF SILENCE
The Blackened Halo CD
[
Massacre ]
Myspace
Je suis pas sûr d'avoir compris le sens de la cover qui n'est pas des plus réussie pour un genre musical qu'on pourrait qualifier de power metal, mais il faut cependant avouer que les titres "Synthetic Sleep" vitrine incontournable du style Circle Of Silence, "Never Forget" tout en mélodie, le rythmé "Reflections" sont quand à eux plus rentre-dedans, tout en restant par moment mélodique. Ce gros power metal péchu à la production puissante et claire qui pourrait nous faire penser à une version plus thrash de Primal Fear, possède tout le talent pour inclure dans ses titres un soupçon de heavy, des mélodies [ ça il y en a sur tous les titres, ce qui est bien ! ] et surtout une section rythmique bien bâtie qui donne une pêche communicative à l'ensemble des titres. Et avec la voix puissante du chanteur Nick Keim qui oscille entre grave et claire, ce disque se positionne comme une véritable révélation. Sans être l'album majeur du genre, "The Blackened Halo" possède touts les caractéristiques d'un excellent disque à découvrir, tant qu'ils composent des titres puissants et rentre-dedans comme ceux-là.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
ILLDISPOSED
There Is Light (But It's Not For Me) CD
[
Massacre ]
Myspace
Illdisposed que l'on pourrait qualifier injustement de groupe qui n'a jamais atteint le stade de la reconnaissance est bien loin de toute cette vague bourrine et préfère ce concenter sur l'agression, la violence et l'impact des riffs ciselés de main de maître par un côté technique afin d'emmener la puissance et l'énergie de chacun des morceaux que sont "Your Own Best Companion" efficacement mélodique et pourvus de synthés inoubliables, "The Taste of You", le terrifiant et mastodonte "Rape" ou encore "As The Day Rottens" vers la violence à l'état pure. Il faut dire que tous les titres sont variés dans les refrains, les mélodies mais aussi les rythmiques comme les riffs, aidés en cela par une productions rentre dedans et calibré death brutal mélodique avec quelques effets electro [ si ...si !! ]. Il est certains qu'avec ce nouvel album sous les bras, Illdisposed va rapidement dépasser le stade de formation en quête de "grande" reconnaissance à celle de porte étandard pour toute une génération assoiffée de metal extrème de bonne qualité ! Je ne serais que vous conseiller d'acquérrir ce premier album et de suivre l'évolution du groupe qui risque bien d'être intéressante dans le futur !!..
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
LEAVES EYES
Meredead CD
[
Napalm ]
Myspace
Après un "Vinland Saga"qui a eu un succés mérité en France, Leave's Eyes est passé à l'étape suivante en faisant grandir et évoluer sa base musicale pour une entitée bien mâture. C'est donc armés de 12 titres imparables, servit par une production claire, que Leave's Eyes s'emploie à livrer des mélodies qui font mouches à tous les coups: "Spirits’ Masquerade", la superbe ballade "To France" [ une reprise !! ] ou encore ces quelques titres nerveux que sont "Sigrlinn" et "Empty Horizon" qui prouvent combien ce groupe s'applique à mettre en place des structures rythmiques et symphoniques particulièrement complexes et enlevées, mais tout en restant accessible et sans tomber dans le miellleux ou le progressif. On aborde ce disque avec beaucoup d'attention, découvrant à chaque écoute de nouveaux éléments et de nouveaux riffs. Même si au final "Meredead" ne casse pas des briques, les fans de Nightwish, Edenbridge ou After Forever trouverons indéniablement cet album à leur goût. A découvrir pour connaître d'autres sonorités dans le genre.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
MIDNATTSOL
The Metamorphosis Melody CD
[
Napalm ]
Myspace
J'avais bien accroché au somptueux Where Twilight Dwells sortit en 2005... Voilà que le groupe nous revient plus remonté que jamais avec "The Metamorphosis Melody" toujours aussi parfait dans sa façon de construire un morceaux. La musique de Midnattsol aurait put-être old-school, si la production n'était là pour nous faire dire le contraire, car il faut bien avouer que "The Metamorphosis Melody" est un album puissant où chaque mélodies et chaque ligne de guitares sont mûrement réfléchies. On oscille tantôt avec des riffs mid-tempos, vers un métal disons plus folk, où les morceaux sont légions, comme les bombes "The Metamorphosis Melody", le tubesque "Spellbound" ou encore dans un autre registre "Forvandlingen" et sa musique entaînante. Mais chaque titres qui compose cet album possède une sonorité particulière, comme une aura indiscriptible qui nous met dans un état de béatitude et nous fait profiter à loisir de morceaux qui tiennent bien la route. "The Metamorphosis Melody" n'est peut-être que les premières bases de ce groupe allemand qui va beaucoup évoluer à l'avenir, mais il possède déjà tout le charme des grands disques. A découvrir de toute urgence.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
POWER QUEST
Blood Alliance CD
[
Napalm ]
Myspace
Power Quest semble vouloir marcher sur les traces d'un Dragonforce et pour cela il sculpte ses titres comme des maîtres et forcent le respect tant certains titres comme "Rising Anew" parfaite symbiose entre heavy métal et solos somptueux qui se marient à la perfection, "Blood Alliance" très long titre mais qui propose beaucoup de variante et inscrit le groupe comme des techniciens hors-pair et enfin "Better Days" juste pour sa ligne mélodique facilement mémorisable... Mais bien plus q'un heavy power metal bien juteux, avec de nombreuses parties rentre-dedans, les mélodies et le chant typique sont restés inchangés depuis leur premier opus, apportant cette puissance que les refrains en finissent par être épiques. Nul doute qu'avec un tel album qui aborde de nouveaux thèmes, une nouvelle direction musicale plus en phase avec leurs aspirations et une production béton, donne une nouvelle légitimité au groupe, qui pourra sans conteste se mesurer aux grosses pointures du genre. Oui, au final on pourrait reprocher à Power Quest de ne s'inspirer que des ainés sans vraiment rien apporter à ce genre musical, mais quand on écoute leur dextérité et la puissance véhiculée par chacun des titres, il est évident que "Blood Alliance" fera partit des meilleurs sorties heavy speed de cette année... A découvrir pour vous faire une idée.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
BRIAN ROBERTSON
Diamonds And Dirt CD
[
SPV ]
Myspace
Tout droit venus du Royaume-Unis, le frontman Brian Robertson et ses guests stars Nalley Pahlsson à la basse [ THERION ], Ian Haughland à la batterie [ EUROPE ] ou encore Leif Sundin synthétisent de façon parfaite toutes les influences de Thin Lizzy et Foreigner par exemple, en jouant un blues hard-rock d'obédience heavy très convaincant ! On appréciera sans conteste les mélodies de "Running Back" ou "Ain’t Got No Money" avec tous ces changements de rythmes, cette construction rythmique impressionnante et les étonnantes capacités vocales du chanteur qui arrive à moduler d'un style gras à des envolées lyriques avec aisance et émotions... Mais attention, n'allait pas croire que Brian Robertson n'est rien d'autre qu'un groupe blues rock qui marche sur son passé de musiciens !! Non, il faudra découvrir les riffs et les ambiances pour mieux apprécier cette touche blues qui donne un effet très southern rock à l'ensemble !! C'est cette alliance entre hard-rock titanesque "Devil In My Soul" et blues le plus gras "Blues Boy" qui donne à ces 13 titres ce cachet sonore exceptionnel. Avec un premier album qui sent bon le travail d'écriture et la passion, réussit à trouver un style propre et un son digne d'intérêt !! A découvrir sans plus attendre.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
WITHIN TEMPTATION
The Unforgiven CD
[
Sony ]
Myspace
Après avoir sortit "The Heart of Everything" un album pas tout a fait convaincant, le groupe Within Temptation revient avec un opus plus technique et aux mélodies plus travaillées !!... S'il était difficile de profiter des titres de l'ancien opus, ces nouveaux morceaux possèdent une production digne de ce nom et dont les fans pourront facilement s'approprier car l'ensemble sonne très pop avec ces riffs de guitares tranchants et surtout cette voix envoûtante qui lascine de façon métronique des refrains épiques: "Shot In The Dark", le puissant "Where Is The Edge", "Fire And Ice" tout en émotion et enfin "Faster" premier single de ce disque, qui aurait facilement sa place en rotation sur les radios auprès d'un Evanescence... C'est d'ailleurs ce dernier titre qui diffirencie Within Temptation de la masse actuelle des groupes avec chant féminin : l'émotion, la modernité et la puissance!!! Evolution logique pour un groupe qui n'aura eu de cesse de modeler son image et la couleur sonore de ces titres vers un rock péchu et très mélodique, Within Temptation ose enfin affirmer des années de mâturité dans un album concept [ pas des plus originaux, le concept... ] mais qui fonctionne bien et à la particularité de fédérer autant une fan-base métal que rock.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
VICIOUS RUMORS
Razoback Killers CD
[
SPV ]
Myspace
Je ne sais pas si le heavy power metal est de retour en force, mais il est surprenant de constater que les formations appartenant à ce mouvement se font légion actuellement... et c'est tant mieux. Car les 10 titres de "Razorback Killers" prouvent bien que ce mouvement en marche [ maintenant que les productions sont à la hauteur ] à de sacrés arguments pour fédérer autour d'eux de nombreux nouveaux fans: d'abord une production énorme et rentre dedans, ensuite, un sens technique pour construire des rythmiques variées, speed ou médiums grâce à des musiciens talentueux comme Geoff Thorpe ou Kiyoshi Morgan aux guitares et bien sûre Brian Allen qui assure de façon puissante les vocaux... Enfin, le côté mélodique n'est pas négligeable et apporte à des titres comme "Murderball", "Razorback Blade" ou le puissant et très Megadeth "Pearl Of Wisdom" plus d'impact et de fraîcheur à l'ensemble. Si vous aimez le heavy power moderne actuel, alors ce disque devrait vous plaire... Vicious Rumours prouve qu'il n'a pas dit son dernier mot et se positionne encore comme leader de ce style musical à l'avenir certains.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
PESTILENCE
Doctrine CD
[
Mascot ]
Myspace
Formation culte des années 90's de death métal, Pestilence propose son septième album qui se fourbe dans les viscères d'un Obituary pour le chant ou d'un Death pour la musique. Mais Pestilence en bon Européen qu'il est, à incorporé des touches techniques avec beaucoup de changements de rythmes qui apportent aux 11 titres plus d'aération et de teneur dans la qualité des compos que sont "Amgod", "Dissolve" qui est le résumé de tous les titres de ce disque et mon titre préféré qui est "Absolution". Même si les titres restent inégaux entre eux avec du très bon et du moyen, la moitié des titres sont très bons et restent efficace par leurs violence rythmiques, sans tomber dans le deathcore pour cette formation qui nous avait habitué à d'autres sonorités plus death traditionnelles. A découvrir pour ceux qui aiment le brutal death métal hollandais et les groupes cultes qui essayent de revenir sur le devant de la scène en expérimentant.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
CD
LP
IRON MAIDEN
From Fear To Eternity - The Best Of 1990 - 2010 CD
[
EMI ]
Myspace
Après avoir sortit "The Final Frontier" au succès que l'on connaît, le label EMI sort une compilation intéressnte couvrant les vingt dernières années du groupe avec tous les titres qui ont fait le succès du groupe. Ce double-CD présente donc 23 titres regroupé sur deux CD avec les hits "The Wicker Man", "El Dorado" récompensé d'un Grammy Award, "Blood Brothers", "Brave New World", "Fear Of The Dark" toujours aussi puissant en Live... pour la première partie de ce best-of. Le second disque démarre très fort avec leur tube "Be Quick Or Be Dead" ou "When the Wild Wind Blows"... L'intérêt d'un tel disque: avoir à porté de main une seule galette couvrant une large période et qui offre la possibilité d'accompagner l'évolution du groupe à travers des titres innovants et non répétitifs pour ce genre de musique. On pourra ainsi découvrir un large panel d'émotions, de riffs sauvages et de mélodies accrocheuses comme en atteste les titres "Bring Your Daughter... To The Slaughter", "Afraid to Shoot Strangers" titre assez étrange et l'incontournable "Dance of Death" pour cette seconde galette. Alors si certains seront contre cette compilation, n'y voyant qu'une façon de pomper de l'argent aux fans, c'est aussi une occasion pour les plus jeunes de découvrir le plus grand groupe de heavy métal au monde. Vendu pour le prix d'un simple, les nouveaux fans toujours aussi nombreux, n'auront aucun mal à s'y retrouver.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
YAEL NAIM
She Was A Boy CD
[
Tôt ou Tard ]
Myspace
On l'attendait ce nouvel album de Yael Naïm depuis le succès de "New Soul" qui avait imposé cette artiste et son univers pop-folk. Avec "She Was A Boy" on renoue avec la même recette divine où les mélodies on toujours un style personnel sur des titres comme "Go To The River" premier single et pépite pop avec une mélodie rentre-dedans. "My Dreams" est un titre pour le moins fragile dans sa structure, parfois étrange, mais toujours connecté avec l'âme pop, tout comme "The Game Is Over" ou encore "Today" et "Mystical Love". Avec des textes forts, des mélodies sensibles et une production à la hauteur des titres, on se laisse facilement submerger par l'émotion intense.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
SUICIDE COMMANDO
Death Comes All Pain CD
[
Out Of Line ]
Myspace
C'est toujours avec plaisir qu'on retrouve Suicide Commando sur un petit disque, même quand il s'agit d'un single pour appuyer la sortie de "Implements Of Hell" avec des remixes de Aesthetic Perfection , Kant Kino et son étonnante version de "Death Cures All Pain" pour les plus originales. C'est donc avec un traitement plus électro-dark que ces 8 titres s'offrent à nous avec des versions remixés totalement en prise avec la crème de la scène électro, où les titres "God Is In The Rain" de Advent Resilience, "Go Fuck Yourself" de Bashing Hard et "The Perils Of Indifference" de Stahlnebel vs Black Selket sont la preuve qu'il est possibe de réécrire un titre, de le transformer en apportant une touche personnelle. Voilà un bel EP à découvrir en attendant les prochaines productions originales du groupe.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
SUIDAKRA
Book Of Dowth CD
[
Afm ]
Myspace
L'artwork de "Book Of Dowth" est bien plus sombre que tous les autres albums du groupe et donne à percevoir une mutation profonde dans l'écriture des titres et des ambiances. Car même si Suidakra s'emploi à véhiculer un black folk mélodique, ces 12 titres ont une entitée à part entière, oscillant parfaitement avec des titres guerriers "Battle Cairns", "Dowth 2059", "Balor" qui reste à mon avis l'un des meilleurs titres de l'abum avec également "Stone of the Seven Suns" ou "Biróg's Oath" et ses passages plus soft. Finalement, si l'on retient cette touche dark dans l'ensemble et par rapport à "Crogacht", ces 12 titres se veulent plus complexes rythmiquement et variés... Et
c'est pas sans nous déplaire.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
ROTTEN SOUND
Cursed CD
[
Relapse ]
Myspace
Pochette d'une étonnante classe, Rotten Sound nous délivre avec "Cursed" un album foncièrement grind-core avec beaucoup de passages death métal qui étoffent l'ensemble des 16 titres. Même si on ne recherche pas l'originalité avec un groupe qui pourrait révolutionner le genre [ notons qu'ils sont signés sur le select label Relapse Records ], il est évident que ces musiciens savent construire des morceaux avec une architecture sèche, plombés à la dynamite et rentre-dedans. Cette avalanche sonore montre aussi cette évolution que le groupe enregistre depuis quelques années, en espérant que cette montée en puissance finisse un jour sur l'album de la consécration. Dans tous les cas, les fans de grind-core trouverons dans "Cursed" tous les éléments pour se nourrir de violence sonore et faire osmose avec la brutalité. Le disque tout en violence brute à possèder de ce début d'année.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
BLOODBOUND
Unholy Cross CD
[
Afm ]
Myspace
Formation atypique du girons power métal mélodique, les nouveaux titres de "Unholy Cross" n'ont décidément aucune attache pour nous séduire. Bien que la production soit énorme et la recherche rythmique de très haute volée, il faut avouer qu'à part "Drop The Bomb", "Reflections Of Evil" et "Brothers Of War", l'ennuie nous guête très vite, zappant inexorablement sur la télécommande pour trouver une pépite sonore, capable de nous sortir de cette torpeur morose. Je pense que plus de mélodies et de dynamique dans les structures aurait nécessaire pour rendre la musique de Bloodbound plus accessible. Uniquement pour les fans de power metal ou ceux du groupe.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
HELLOWEEN
7 Sinners CD
[
Sony Music ]
Myspace
Avec "7 Sinners" le groupe allemand Helloween atteint un nouveau pallier dans sa carrière en offrant à ses fans l'un de leur album le plus abouti en matière d'agressivité au détriment des mélodies. Autant dans l'artwork qui donne vraiment envie de le découvrir que de la production [ efficace, surproduite et puissante à la fois ] que des compositions en elles-même qui respire cette fois-ci le vraie heavy métal et la modernité à chaque piste. Même si au bout du compte on a l'impression de tourner en rond avec des riffs qui semblent se répéter, l'ensemble fonctionne plutôt bien avec des mélodies imparables comme "Are You Metal ?" premier single et morceaux brute qui amorce une nouvelle direction musicale plus "true" et plus compacte, "World of Fantasy", le puissant et épique "Who Is Mr. Madman?" qui à lui seul montre le potentiel du groupe. Et avec cela il faudra savourer les nombreux riffs, les changements de rythmiques qui apportent plus de tonus [ par exemple les titres "My Sacrifice" et "Long Live The King" ] et encore le chant exceptionnel d'Andi Deris qui apporte force, puissance et mélodie. Sans être le disque ultime du groupe et peut-être au dessus de "Gambling with the Devil sans conteste, "7 Sinners" est un excellent album à découvrir.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
BILLY GAZ STATION
Inferno Attack ! CD
[
Kicking ]
Myspace
Emballé dans un CD avec une superbe illustration qui reflète parfaitement le contenu de ces 13 titres de condensé rock'n roll huilé, Billy Gaz Station prouve avec ce premier album que le genre n'est pas encore mort et qu'il est capable de se réinventer pour mieux réapparaître!!!. Il suffit de se mettre dans les oreilles les titres "Lost And Paralyzed" petite efficacité en matière de pop rock'n rollesque et premier tube du groupe aussi, l'imparable "Expensive Roads" ou "No One Knows Nothing" pour déceler dans cette formation un talent indéniable qui oscille tantôt vers le rock'n roll ou le hard-rock fumeux, qui n'est pas sans rappeler nos défunts Second Rate !. Mais de parler d'énergie brute, on oublierait presque ces magnifiques solos et toutes les mélodies, caractéristiques évidente du groupe. C'est pour cela que ce nouvel album s'écoute d'une seule traite, nous faisant remonter en arrière, celle de l'âge du rock'n roll moderne. A écouter de toute urgence.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
CD
LP
STRATOVARIUS
Darkest Hours CD
[
Ear Music ]
Myspace
Nouveau cap décisif pour Stratovarius qui oeuvre dorénavent sans son mentor Timo Tolkki partit faire une carrière solo !... Du coup, on ressent que les titres possèdent une autre construction architecturale dans la manière de poser les riffs, les solos, couplets ou refrains sur le titres "Darkest Hours" et "Infernal Maze": tout est devenus plus technique mais surtout plus moderne, laissant derrière lui les conctructions simples et élémentaires [ bon, ça toujours fonctionné dans le passé ! ] avec cette fois-ci un côté empire sur les mélodies. C'est grandiose et suffisament varié [ sur les 2 titres uniquement dispos ] pour apprécier la longueur et le côté épique. On retrouve également trois titres bonus avec la version démo de "Darkest Hours" et quelques varitions différentes qui ne présente pas un grand intérêt. On préfèrera se pencher sur les deux titres live que sont "Against The Wind" et surtout le magnifique "Black Diamond" qui nous fait revenir aux sources du groupe et qui est certainement l'un de leur meilleur titre jamais écrit. Alors, entre un digipack visuellement accrocheur et deux titres qui annoncent un album de grande mâturité, ce petit EP est à découvrir sans plus attendre.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
MANIGANCE
Recidive CD
[
XIII Bis ]
Myspace
La France n'étant pas réellement réputée pour sa scène power métal mélodique, ce "Recidive" des français de Manigance est comme une bouffée d'air frais, revendiquant des influences F.M évidentes !!! Mais en dépit du bon sens et pour bien montrer qu'ils connaissent le sujet, Manigance se permet d'écrire des titres en français [ les japonais en raffolent et leur permet de vendre plus au Pays du Soleil Levant que dans l'Hexagone ! ] de toute envergure avec quelques pépites fracassantes que sont: "En Seigneur" parfait et qui dévoile l'admiration du groupe pour Iron Maiden. D'autres titres comme "Larme de l'Univers" et "Chant De Bataille" ou bien l'instrumùental "Vertiges" viennent se greffer à cette ossature pour laisser libre cours et nous offrir ainsi des titres de power prog efficaces, modernes et heavy. Alors, avec un zeste de technique, une envie à toute épreuve de laisser des mélodies dans nos têtes et appuyé par une production rentre-dedans, laissent nos esprits chamoboulés par tant de dextérité et de savoir faire dans ce style musical, attendant la suite avec impatience. A possèder.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
BUKOWSKI
The Midnight Sons CD
[
New Track ]
Myspace
Après "Amazing Grace" Bukowski était attendu au tournant pour confirmer le potentiel du groupe et découvrir son évolution logique qui lui permettra de se démarquer de ses confrères pour imposer un style et une sonorité unique. Chose faites avec les 14 titres qui jouissent d'une production homogène, compact et toute en ambiance pesante. Tiraillé entre le stoner à grosse voix "The Midnight Son" ou "Stuck In The Mud" et des parties plus heavy, Bukowski monte sans pleine puissance sur des titres comme "Hit The Ground Again", "Dark Waters" à la mélodie imparable, "Get Dirty" et ses riffs de guitares puissants et tranchants. Mais Bukowski sait aussi jouer la demie-mesure avec par exemple "Slugs And Bats" plus souple et mélodique. Le plus dure sera certainement de s'y plonger pour la première fois sans arrière penser. Car même français, les Bukowski savent écrire des chansons qui imposent un style, un son et une énergie qu'on ne retrouve pas ailleurs.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
GLAMOUR OF THE KILL
The Summoning CD
[
Afflicted Music ]
Myspace
CD qui ne paye pas de mine sur la pile avec sa pochette mainstream, on s'étonne au final de découvrir "The Summoning" et la richesse qui le compose, naviguant facilement dans les eaux troubles du métalcore, matinée de heavy métal, de puissance hardcore avec pas mal de passages pop et glam. Un mélange d'étonnant qui nous séduit dès le premier titre pour ne plus nous lâcher. Il faut dire que le mélange de passages violents avec des refrains popisant donne du cachet aux morceaux et permet d'être accessible à un large public, à la manière d'un Bullet For My Valentine pour citer une influence et vous faire une idée. C'est donc avec une super-production, des compositions variées, homogènes, mélodiques et violentes à la fois, que ce premier "vrai" album va mobiliser du monde derrière lui pour découvrir la nouvelle scène anglaise. A possèder.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
YANN ARMELLINO
Revisited CD
[
Sterne ]
Myspace
"Revisited" est un album de hard rock qui respire ce mouvement à plein tube, avec tous les clichés que cela comporte. Relecture d'anciens titres ou de reprises avec "Imagine" de John Lenon, le puissant "Rhythm'N Booze" et ses riffs plombés qui donnent la mesure, "Rock Fort Show" tout en délicatesse ou le surprenant "Gimme The Sound". Ce qui donne un petit quelque chose en plus à cet album, viendrait du fait que la plupart des solos sont exécutés avec aisance, mais toujours avec cette petite touche bluuesy très prononcée, donnant plus de couleur à l'ensemble des 9 titres. A ce niveau, cet instrument qu'est la guitare devient un organe mélodique, explosant de milles-feux des notes pénètrantes, touchantes et magiques. Notament sur la reprise de "Keep Me Comin" de Kiss très hard par rapport à l'originale et surtout plus compacte. Si l'ensemble sonne de manière efficace [ tous les titres ne se valent pas ! ] "Revisited", album de l'ecellent guitar-hero Yann Armellino, se laisse écouter sans problème.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
BLACKRAIN
Lethal Dose Of CD
[
BR Company ]
Myspace
e ne sais pas si le glam-métal est de retour en force, mais il est surprenant de constater que les formations appartenant à ce mouvement se font légion actuellement. Et les 14 titres de "Lethal Dose Of..." prouvent bien que ce mouvement en marche à de sacrés arguments pour se fédérer autour d'eux de nombreux fans: d'abord une production énorme et rentre dedans. Ensuite, un sens technique pour construire des rythmiques variées, speed ou médiums. Enfin, le côté mélodique n'est pas négligeable et apporte à des titres comme "Get A Gun", "Baby Shoot Me Down" ou le puissant et très Alice Cooper "Dead Boy" plus d'impact et de fraîcheur à l'ensemble. Si vous aimez le glam métal dans toute sa splendeur, alors ce disque devrait vous plaire.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
MAGNUM
The Visitation CD
[
Steamhammer ]
Myspace
Venus tout droit du Royaume-Uni qui continue de façon cyclique à nous fournir des formations talentueuses et cela dans tous les genres, que nous parvient le nouvel album de Magnum et son gros hard FM juteux qui vire également vers le rock symphonique avec violons et piano sur mon titre préféré "The Last Frontier" [ ceci n'engage que moi ! ]. Il faut dire que la production homogène et fluide met l'accent sur les guitares, renforçant les riffs et toutes les structures rythmiques, qui si elles semblent simples s'avèrent au final complexes et techniques: "Black Skies" premier single à l'évidence, "Spin Like A Wheel", "Doors To Nowhere Idem", où la voix de Bob Catley prend toute son ampleur avce du coffre mais aussi une belle palette méldique sur ce titre un peu à part de l'album ou encore "Wild Angels" et le superbe "Midnight Kings", qui reprend avec audace toutes les recettes crées par la pop des seventies par exemple pour les introduire dans le morceau et le rendre plus épique. C'est donc avec une bonne poignée de singles typiquement hard-rock que ce "The Visitation" emporte haut la main le groupe le plus prometteur [ mais avec une sacrée carrière derrière lui quand même ] dans le genre. Les fans du genre seront comblés par tant de fraïcheur. A découvrir.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
NACHTGESCHREI
Ardeo CD
[ Massacre ]

Myspace
Après le majestueux "Am Rende Der Welt" qui avait permis de faire connaître le groupe à grande échelle, revoilà nos allemands avec "Nachtgeschrei" et 11 titres plus aboutis et surtout mieux produits. Les ambiances, le côté folk très discret apportent vraiment quelque chose dans les structures des morceaux sans jouer la surrenchère de la mélodie, tout en gardant un côté agressif comme le prouve les titres "Herzschlag", "Soweit Wie Nötig" qui représente à lui seul l'art du groupe, "Lichtschimmer" plus atmosphèrique mais très présent en instruments folk, et enfin "Hinter Deinen Augen" à la croisée de Saltatio Mortis et Fjed. On prend vraiment beaucoup de plaisir à écouter ce disque. A découvrir si vous aimez les albums de folk métal.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
ANGRA
Aqua CD
[ Steamhammer ]

Myspace
Suite logique de "Aurora Consurgens", ce nouvel opus d'Angra reprend exactement là où nos Brésiliens avaient laissés les choses et continuent donc de nous offrir un métal progressif de toute première beautée, avec une production (trop) soignée et des arrangements tellement techniques et fluides qu'on pourrait par moment avoir l'impression d'écouter du hard FM. Les fans du groupe de la première heure, pourront encore être dérouté par l'évolution du groupe, mais il faut bien avouer que cette progression offre un nouveau visage au groupe et lui permet d'attirer de nouvelles oreilles. Notamment avec des titres comme "Arising Thunder" et son passage plutôt métal avec de belles lignes vocales, qui pourrait être un pont entre les débuts de "Angel Cry" et les sonorités d'aujourd'hui, "Awake From Darkness" l'est également avec ce jeu de batterie puissant et tribal, "The Rage Of The Waters" qui pourrait être le premier single avec des mélodies imparables, ainsi que mon coup de coeur "Monsters In Her Eyes" qui se démarque de l'ensemble avec un côté vraiment progressif... Tout l'album s'inscrit dans cette continuité, mais toutefois sans créer le buzz autour pour fédérer les anciens fans. Disque aux rythmiques massives, complexes et sophistiquées, "Aqua" ouvre la nouvelle voie à Angra, certes plus populaire mais toujours aussi progressif.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
APOCALYPTICA
7th Symphony CD
[ Sony ]
Myspace
Qu'il est bien loin le temps où se groupe s'évertué à faire des reprises de classiques métal [ tout particulièrement Metallica ] et ouvré la voie vers d'autres sonorités à base de violoncelles. Avec ce septième opus on est dans la création pure ou le groupe ressemble à n'importe quel autre formation et compose de façon moderne des titres qui séduirons un large public, pour peu qu'on aime les guests. Car ce disque en propose de très bon avec "Bring Them To Light" et notre local Joseph Duplantier de Gojira et enfin "2010" avec Dave Lombardo pour les plus connus et surtout capable d'apporter sur ces titres leurs propres influences, marquant le titre et les esprits. Alors oui, on pourrait reprocher cet éloignement avec les débuts, mais il est évident qu'Apocalyptica progresse et avance et veuille aussi expérimenter de nouvelles façons de jouer pour aborder l'avenir et décloisonner ce mythe de reprises. L'exercice est d'ailleurs parfaitement maîtrisé avec des compositions originales et techniquement parfaites qui s'articulent autour de mélodies imprenables apportant aération au disque et surtout une grande diversité. Maintenant, on espère que le groupe aura l'audace de filtrer avec le monde du classique et ses standards pour toujours apprécier le violoncelle et le métal.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
FORMALIN
Body
Minding CD
[ Out Of Line ]
Myspace
En étant un détonateur pour une scène en pleine vitalité et une oeuvre "Body Minding" d'une rare puissance capable de réinventer le genre electro-indus, ces 12 titres s'attachent à appliquer avec justesse et maîtrise les recettes évidentes de l'electro / indus à tendance pop avec beaucoup de talent, cela dépendant naturellement de certaines compositions qui exaltent sur "Yuppiescum" très rytmique et pourvu d'une mélodie entêtante, "This Isn’t Love" sombre à souhait et véritable tube en puissance, "Breath Control" et "Resistance" qui restranscrive tout le talent de cette formation inventite et novatrice en la matière. Toujours est-il qu'on entre facilement dans cet univers fait de mélodie cold wave aux parfums d'absinthe et nous procurent de belles sensations dûes aux mélodies évidentes de ces berlinois mais aussi dans leur façon de construire rythmiquement les morceux... Au final, "Body Minding" reste un album
qui devrait plaire aux fans du genre.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
AMPHI FESTIVAL
2010 CD
[ Out Of Line ]
Myspace
L'intérêt d'une bonne compilation, c'est à la fois de choisir un thème [ ici celui d'un festival de taille orienté electro, goth, wave, indus... ] et des groupes connus : Diary Of Dreams avec "King Of Nowhere" (Club Mix), Skinny Puppy et le titre "Ugli", Combichrist et son déjà tubesque "Get Out Of My Head", la belle Leaves' Eyes avec "The Battle Of Maldon" qui nous procure une sensation de légèreté ou bien les And One avec le cultissime "Steine Sind Steine"... Voilà pour les plus connus et donc, on retrouve une pléïade de bons groupes pas connus du grand public avec Ashbury Heights, Blutengel, Eisbrecher ou bien encore Letzte Instanz et Solitary Experiments pour les plus talentueux. Bref, Amphi festival 2010 n'est qu'une compilation supplémentaire à sortir sur le marché, mais qui aura l'audace et l'honneur de vous faire découvrir de très bon groupes dans leurs styles respectifs.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
SOLITARY EXPERIMENTS
Compendium 2 CD
[ Out Of Line ]
Myspace
Afin de célébrer le 15ème anniversaire du groupe et de lui offrir un hommage comme il se doit à cette référence de l' EBM industriel qui à fait évoluer cette scène comme influencer de nombreux autres groupes, le label Out Of Line propose des remixes par d'autres artistes des plus gros hits de Solitary Experiments. On retrouve donc Kirlian Camera avec le titre "Edges", le groupe Necessary Response sur "Forever", les minimalistes de Analogue Brain et cette version stupéfiante de "Electroshock" ou encore Sepulcrum Mentis qui revisite le tube "Delight". Mais outre ces allégoriques participations, on retrouve de véritables remixes des non moins connus Captive Of Society et :Wumpscut:, assez déroutantes dans leur approches rythmiques. Et donc pour finir des relectures / featurings avec Nanoptiq sur "Lost", E-Craft "This Is The End" et enfin Sinessence sur "Take Heart!". Album homogène et qui pourraît clôturer une décade de sonorité majeures dans l'EBM, cette exercice où ce sont livrés tous ces artistes, montre que l'étendue de ce style musicale n'est pas encore arrivé à bout de souffle et pourra encore longtemps nous offrir des albums incroyables.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
ORDO ROSARIUS EQUILIBRIO
Songs 4 Hate & Devotion CD
[
Out Of Line ]
Myspace
Alors que l'hiver approche, les musiques tristes et empreintes d'émotions sont vraiment en vu ce moment. Avec le très attendu "Songs 4 Hate & Devotion", ce projet suédois, nous propose de façon agréable et lourde, un électro-dark folk souple, aidé en cela par la voix destructurée de Tomas Pettersson qui apporte cette noirceur et lourdeur avec cette voix si typique de cette formation. mais il ne faudra aps oublier le talent de Rose-Marie Larsen qui apporte à elle seul cette lumière qui contraste tant avec le reste, mais qui au final et la voix de la mélodie. On soulignera également le travail rythmique qui occupe une place de choix en mélodie et s'évertue tout au long du disque à être diversifié et renvoi en arrière ses précédents opus. On peut presque parler d'une nouvelle orientation musicale, marqué plus pop, électro et wave. Capturant notre esprit, Ordo Rosarius Equilibrio nous procure des sensations mélancholiques qui vous toucherons au plus profond de votre être. Sans aucune faute de goûts, ce "Songs 4 Hate & Devotion" trouvera une place de choix dans votre CDthèque.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
DEW-SCENTED
Incinerate CD
[
Metalmind ]
Myspace
Avec Dew-Scented, c'est à une véritable machine ultra violenet, qui nous font penser à du Chimaira à laquelle nous avons droit. C'est cette envie de surpasser en mélangeant habilement des parties tantôt brutales, tantôt mélodiques sur "Final Warning" qui représente à lui seul tout le potentiel du disque, le puissant "That’s Why I Despise You" ou encore "Perdition For All" qui dans une variante de tous les styles présentés plus haut, sait donner de la nouveauté et de la qualité !!!. Celle de rentrer dans un disque homogène, superbement produit, où la technique des guitaristes mise en avant, nous offrent des compositions travaillées avec un sens architectural massif et compact [ la batterie y est aussi très présente ]. C'est là l'originalité de ce groupe, qui en 13 titres ne laissent aucun moment de répit. Inutile de vous dire combien les 13 titres de "Incinerate" sont dévasteurs et capables de fédérer sous la même bannière du power trash les fans inconditionnels du death, du thrash ou bien du hardcore !! A posèder de toute urgence.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
DEW-SCENTED
Issue VI CD
[ Metalmind ]
Myspace
Présentés comme l'une des bombes thrash de l'annéee 2005, ce groupe pratique un thrash / death avec beaucoup d'influences power au niveau du son bien compact et arrive à donner vie à chacune des compositions par une structure rythmique qui repose uniquement sur l'énergie et la puissance véhiculée par les guitares et les vocaux que la batterie martèle sans cesse, offrant ainsi une production massive et brutale. Pour ma part, les 12 titres, dont les puissants "Rituals Of Time", "Ruins Of Hope", le terrible "The Prison Of Reason" et "Turn To Ash" démontrent tout leur savoir faire en matière de structures rythmiques qui ne laissent pas de blanc et arrive malgré ce mur sonore à être mélodiques. J'adore particulièrement les vocaux de Leif Jensen qui sont rapide et agressif avec une voix qui reste audible et semie-growl. Si vous cherchez un disque parfait, "Issue VI" sera prophétique avec l'intelligence de ces titres, sa production calibré gros son et son artwork réussit ! A noter, tout comme les autres disques du label Metalmind productions présentés dans cette page, tous sont au format digipack remasterisés et limités à 2000 exemplaires !!..
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
DEW-SCENTED
Impact CD
[ Metalmind ]
Myspace
Avec "Impact" c'est une véritable remontée aux sources, celle de prendre plaisir à écouter un album de thrash dans toute sa puissance avec de magnifiques rythmiques rapides où les vocaux de Leif Jensen viennent se greffer pour élever le niveau avec des passages techniques sur un titre comme "Acts Of Rage" incontournable et melting pot de toutes leurs influences métal ou bien "Cities Of The Dead" et "Soul Poison" qui intégre un brin de mélodies. "Agony Designed" bien plus technique que le reste des titres ou encore "New Found Pain" pour démarrer ce disque avec un thrash power qui plaira aux fans de Slayer première époque et asseoir dès le début la direction musicale de Dew-Scented. Mais par rapport à "Inwards" on sent une nette évolution dans l'apport d'influences comme le hardcore sur les refrains ou encore le power métal pour bien démarquer chaque titres des uns et des autres. C'est cette mixture qui donne finalement tout le charme à ce disque de power thrash. A découvrir de toute urgence.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
HOLLOW
Architect Of The Mind / Modern Cathedral
CD
[
Metalmind ]
Myspace
Moi qui possède leur premier enregistrement autoproduit "Stand or Fall, je peux me permettre de dire que ce groupe suédois a beaucoup évoluer, jusqu'à offrir un visage musical méconnaisable !!. D'abord, pour ceux qui sont restés fidèles au groupe pour les tendances speed qui se dégageaient de leurs compositions, seront surpris par l'évoultion logique d'Hollow. On ne parle plus d'un speed metal, mais plus d'un power metal bien juteux, avec de nombreuses parties rentre-dedans sur des titres comme "Shadow God" ou "Binary Creed" qui forcent le respect de voir la technicité qui ressort de ces titres comme des autres. Et cela étalé sur 2 albums compilé dans un digipack qui réunit l'entière discographie du groupe, sachant que le tout est parfaitement remasterisé et limité à 2000 exemplaires. Biensûr, les mélodies et le chant typique sont restés, mais plus pour apporter de la puissance que des refrains à bières. Nul doute qu'avec un tel double album qui aborde une nouvelle direction musicale plus en phase avec leurs aspirations et une production béton, donnera une nouvelle légitimité à ce groupe oublé et disparu depuis. Mention spéciale au travail effectué sur le packaging qui est de toute beautée... A possèder de toute urgence.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
STORMWITCH
Witchcraft CD
[
Metalmind ]
Myspace
A l'image de la pochette de ce "Witchcraft", la musique des allemands de Witchcraft est très délicate et possède cette espèce d'énergie vivace qui caractérise les bonnes productions de métal progressif mélodique. Et ce nouvel album regorge de morceaux issues de cette mouvance comme "At The Break Of This Day", le tubesque "The Sinister Child" véritable hymne épique, qui à lui tout seul résume parfaitement l'énergie de l'album, "Sleeping Beauty" ou alors "The Kiss Of Death" et "Until The War Will End" qui entre mélodies, riffs accrocheurs arrivent sans mal à nous captiver^par ce petit côté hard-FM. Outre l'excellence des morceaux, il faudra aussi souligner la production, qui grâce à sa puissance et à sa clareté, donne tout l'éclat aux titres et pourra sans mal placer ce "Witchcraft" au rang international des meilleurs disque métal prog mélodique. A possèder de toute urgence quand on sait que cette réédition comporte un titre bonus avec "Blood Lies In My Hand".
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
DOWN
Diary Of A Mad Band CD
[
Down ]
Myspace
On ne parlera pas de la performance scènique du groupe sur le support audio, [ ni de la qualité ], qui pour ce groupe nous offre une bonne dose de live à grand renforts de titres déjà cultes. Tout y est parfait jusqu'au choix des titres du set pour ce concert enregistré à Londres, dans une ambiance folle. On ne parlera pas du documentaire qui s'éloigne visiblement de ce qu'à déjà pût faire Pantera dans le passé, mais se laisse aborder comme un véritable reportage avec une ambiance quand même typiquement rock'n roll. L'immersion est plutôt bien réussie et on a vraiment l'impression d'accompagner le groupe dans leurs déplacements. C'est plutôt le disque en lui-même, dans sa globalité et pour ce qu'il représente: un espèce de testament, fourrant à nos oreilles le meilleurs du groupe en live et sa version visuelle. Bref, un jolie coffret sans point faible et risque bientôt de devenir le point d'orgue de cette formation atypique
.
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
THE GAY BLADES
S
avages CD
[
Triple Crown ]
Myspace
The Gay Blades est le dernier phénomène sortit de la célèbre scène pop rock New Yorkaise depuis leur premier album "Ghosts". Sur ce second album de 11 titres à la tenue efficace et pop, le rock des The Gay Blades passe parfaitement entre les mélodies vocales de Clark Westfield sur les titres "Try To Understand" et "Mick Jagger", ou bien me fait penser à ce qui se fait en Grande Bretagne dans une version moins rauque de David Bowie ou la section rythmique qui n'est pas loin des premiers albums de Weezer avec par exemple "Too Cool To Quit", "November Fight Song" efficace en mélodies et "Burns and Shakes" qui officie comme mon titre préféré et arrive par sa technicité à nous séduire dès la première écoute. C'est cette atmosphère sereine et douce, qui nous fait apprécier à sa juste valeur chacune des compositions de "Savages", tout en se disant que la pop-rock à encore de beaux jours devant elle, rien qu'en jugeant ce disque. A découvrir de toute urgence !!!..
 
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
FRAN HEALY
Wreckorder CD
[
Ryko ]
Myspace
Tout à l'image de la pochette à la photographie vieillie, la musique de Fran Healy [ du groupe anglais Travis ! ] aurait pût être commerciale, si la production n'était là pour nous faire dire le contraire et surtout l'étendue des mélodies un brin complexe. Car il faut bien avouer que "Wreckorder" est un album sensuel où chaque mélodies et chaque ligne de guitares sont mûrement réfléchies. On oscille tantôt dans une pop rock typiquement british, vers une pop disons plus folk, où les morceaux sont légions, comme les tubes "Anything", le tubesque "Buttercups" ( disponible sur le myspace ) ou encore dans un autre registre "Shadow Boxing" et sa musique minimaliste. Mais chaque titres qui composent cet album possèdent un son particulier, comme une aura indiscriptible qui nous met dans un état de béatitude et nous fait profiter à loisir de tant de beautée. "Wreckorder" n'est peut-être que les premières bases de artiste qui s'essaye en solo, mais il possède déjà tout le charme des grands songwritter. A découvrir de toute urgence.
Suivant I Précédent
REVENIR EN HAUT
Page crée par : Splatter prods 
 
 L'ESSENTIEL DE LA CULTUREx 
La structure collective de Underground Society Webmag est dirigée, codée et implantée sur le web par Philippe Duarte et tout les membres issus de l'association Smile And Pepper + Splatter Productions. Ce site est visible sur Internet Explorer 4.0 et testé sous d'autres formats [ nous ne sommes pas responsables des dommages occassionés ]. Tous les articles sont Copyright et restent la propriété exclusive de leurs auteurs.